Gates EuropeWorldwide
Europe/Africa

Europe/Africa: English (EU) français Russkij Deutsch Español Polski Italiano Türkçe Nederlands Ceština
Puissances nominales
 

Puissances nominales des transmissions à courroies synchrones: toujours une base pertinente pour la conception?

L'article suivant sur les puissances nominales des transmissions à courroies synchrones a été publié en février 2004 dans la revue française  “Entraînements et Systèmes”, ainsi que dans le numéro de décembre 2003 de la revue allemande „Antriebstechnik“ qui fait autorité en la matière. Son auteur est Matthias Farrenkopf, Technical Director Power Transmission de la Gates Industrial Business Unit.

Un grand nombre de transmissions de distribution à courroie sont conçues et construites par des utilisateurs se basant sur des informations publiques sur les produits. Les catalogues appropriés constituent des outils pratiques permettant aux constructeurs de publier des informations sur leurs gammes de produits, leurs nouveaux produits ainsi que sur les puissances nominales. L'utilisateur se fiera à ces informations concernant les puissances nominales et les facteurs de sécurité pour éviter tout risque durant l'exploitation des applications conçues.
En conséquence, un grand nombre d'applications sont surestimées ou opèrent avec des facteurs de sécurité très élevés. Si cette tendance laisse une certaine liberté pour utiliser les puissances nominales comme outils de marketing et comme argument de vente initial et évident, elle examine rarement les durées d'exploitation réelles.

Lors du développement des courroies synchrones HTD® , Gates a effectué une série étendue d'essais pour mettre en lumière les relations entre la durée de vie de la courroie, la tension effective de la courroie et le diamètre de la poulie. Ces essais ont servi pour établir les valeurs des puissances nominales, qui s'appuient sur une vie de service unique. Cette approche systématique a aussi été appliquée aux développements suivants de courroies de distribution de Gates.

Lorsque l'on compare les puissances nominales indiquées dans les catalogues aux résultats des essais sur les différents produits disponibles sur le marché, effectués selon les normes d'essai internes de Gates, il devient clair que les différents produits s'appuient sur des bases différentes pour la durée de service. Les différences observées ne s'expliquent pas autrement et il est évident que les produits ne peuvent être directement comparés. On peut transmettre les puissances nominales indiquées mais il faut alors s'attendre à d'autres durées de service. Ceci pourrait rester sans influence sur les entraînements surestimés mais pourrait s'avérer crucial pour les applications limites.

A long terme, cette situation peut créer de l'incertitude sur le marché, étant donné qu'il est impossible de déterminer la durée de service. Cette incertitude pourrait affecter l'image globale des courroies de distribution. Une conséquence néfaste de la situation pourrait être que des composants polyvalents soient remplacés par des composants alternatifs

.La standardisation des méthodes de travail constituerait un important pas en avant. Des bancs d'essai uniformes et normalisés, faisant appel à des conditions d'essai clairement définies, créeraient une base de comparaison valable. Le marché et les utilisateurs ne peuvent que bénéficier de modes et critères de rupture définis, de caractéristiques des courroies avant et après essais et d'objectifs d'essai clairement établis. On pourrait établir un parallèle avec l'industrie automobile où cette méthodologie a été adoptée il y a des années. Cela mettrait par ailleurs les courroies sur le même pied que d'autres éléments de la transmission comme les accouplements et les roulements

power rating values

Fig. 1: Comparaison des puissances nominales indiquées sur catalogue avec les résultats des essais
 


 
Product Literature Toolbar
  Print Format
  Email a Friend